Physiothérapie

La physiothérapie

 

« La physiothérapie est une science de la santé dont le rôle est de vous permettre de retrouver le maximum de vos capacités physiques afin que vous puissiez réaliser vos activités quotidiennes, accomplir un travail, pratiquer un loisir ou un sport, et ce, en fonction de votre condition et de votre potentiel de récupération. Elle favorise ainsi votre autonomie tout en vous permettant de rester actif dans votre vie personnelle et sociale. 1 » 

Référence :

https://oppq.qc.ca/la-physiotherapie/

Une évaluation de l’état de santé initiale du coureur sera fait par un physiothérapeute. Par la suite, une technicienne en réadaptation physique qualifiée dans la prévention et la détection des blessures prendra en charge le service d’évaluation de la course à pied.

À qui s’adresse le service d’évaluation de la course à pied ?

Que ce soit pour commencer à courir de façon sécuritaire, obtenir des conseils pour améliorer ses performances ou pour reprendre la course suite à une blessure, ce service est offert à toute personne intéressée à identifier les facteurs déterminant de leur situation.

Les étapes du processus d’évaluation de la course à pied

L’analyse du coureur se concentre sur trois volets que voici :

1. Analyse fonctionnelle des mouvements
Valider la force, la souplesse et la stabilité de l’ensemble des muscles, spécifiques à la course à pied, nécessaires pour bien exécuter le mouvement de la course à pied.

2. Patron de course
Valider l’exécution du mouvement de la course à pied, sur tapis roulant. Identifier les erreurs techniques qui sont les plus à risque de diminuer la performance et de causer des blessures. Il n’est pas nécessaire de courir plusieurs kilomètres pour venir nous consulter pour une évaluation de course.

3. Paramètre d’entraînement
Valider les facteurs relatifs à l’entraînement qui risquent de créer ou modifier un stress mécanique chez le coureur. C’est lors de cette partie que la thérapeute peut discuter des changements à apporter à votre course ou encore des chaussures qui seraient les plus appropriées à votre condition.

Celle-ci pourra éventuellement aussi vous aiguiller sur l’importance de commencer ou de reprendre progressivement la course à pied. En somme, l’intervention du physiothérapeute ou le thérapeute en réadaptation physique a pour but de diminuer le risque de blessure au minimum.

Un plan d’intervention sur mesure

Une fois le processus d’évaluation de la course à pied complété, vous recevrez un programme d’exercices adapté à vos propres besoins. Le physiothérapeute vous fournira également des conseils visant à corriger les facteurs qui causent ou entretiennent une blessure existante ainsi qu’à prévenir le développement potentiel d’une blessure ou encore tout simplement pour  améliorer votre performance. Le tout dans le but de commencer ou de poursuivre l’entraînement de façon progressive, efficace et sécuritaire.

N’oubliez pas d’apporter vos chaussures, et une tenue d’entraînement courte et ajustée lors de votre rendez-vous

service de kinésiologie et évaluation de la course à pied sur la rive-sud de Montréal

L’incontinence urinaire et la physiothérapie !

Bien que la problématique de l’incontinence urinaire touche un grand nombre de femmes, le sujet demeure tabou étant donné son caractère intime et les traitements associés méconnus du public.

Heureusement, les physiothérapeutes ayant reçu une formation spécialisée en rééducation périnéale et pelvienne peuvent vous aider à contrer cette problématique.

Étant donné le taux de succès étonnamment élevé, soit d’environ 80%, du traitement en physiothérapie et de son caractère peu invasif et douloureux contrairement à la chirurgie, celui-ci constitue LE traitement de première ligne de l’incontinence urinaire.

Pour ce faire, le physiothérapeute doit tout d’abord procéder à une évaluation détaillée. Celle-ci permettra d’élaborer un plan de traitement personnalisé et adapté à votre condition.

Venez rencontrer Stéfanie Pelletier

La rééducation vestibulaire est une spécialité de la physiothérapie qui vient en aide aux gens ayant des troubles de vertige et/ou d’équilibre suite à une problématique situé à l’oreille interne. Celle-ci, faisant partie du système vestibulaire, sert surtout à détecter les mouvements de la tête dans l’espace.

Suite aux mouvements de la tête, une action réflexe se produit :

  • déplacement des yeux de la même amplitude
  • visualisation de l’orientation spatiale pour maintenir notre posture

Si le système vestibulaire est lésé, il peut y avoir certains problèmes, soit vertiges, troubles visuels/oscillopsie, ou encore des pertes d’équilibre.
Cette réadaptation vise donc une compensation centrale envers les déficits vestibulaires présents, qu’ils soient unilatéral ou bilatéral.
Les objectifs de cette réadaptation sont :

  • Permettre au patient de retrouver une certaine stabilité ;
  • Diminuer la fréquence, la durée et l’intensité de ses vertiges ;
  • Améliorer l’acuité visuelle ;
  • Diminuer les signes associés (tels que les nausées, les vomissements, les maux de tête, etc.) ;
  • Améliorer l’autonomie du patient dans les activités de la vie quotidienne.

Pour ce faire, on utilise divers procédés, tel l’habituation, qui diminue l’intensité de la réponse par répétition de la stimulation. Une adaptation aboutit ensuite à une réorganisation des circuits neuronaux, une recalibration du gain des réflexe vestibulo-oculaire ou vestibulo-spinaux.

Pour obtenir plus d’informations, consultez cet article intéressant qui propose également une capsule vidéo:
http://oppq.qc.ca/articles_blogue/vertiges-etourdissements/

Venez rencontrer Alexandre Dion

La thérapie manuelle orthopédique est une expertise reconnue par l’Ordre professionnelle des physiothérapeutes du Québec (OPPQ). Cette spécialité englobe une grande diversité de techniques de traitement visant à diminuer la douleur et retrouver l’usage optimal de l’appareil locomoteur (colonne vertébrale, muscles, tendons, articulations et tissus nerveux). Ces techniques manuelles relâchent les muscles tendus, améliorent la circulation, corrigent la mobilité de la colonne vertébrale ainsi que des articulations périphériques.

Lors de la formation universitaire en physiothérapie, la thérapie manuelle est abordée dans les principes de base. Le physiothérapeute qui souhaite traiter la clientèle orthopédique pourra entreprendre une série de cours post-gradués s’échelonnant sur 7 à 10 ans pour parfaire ses connaissances. Cette formation est enseignée par l’association Québécoise de physiothérapie manuelle orthopédique (AQPMO),chapeautée par l’association Canadienne de physiothérapie (division orthopédique de l’ACP). Le but ultime de ces cours est d’obtenir le diplôme avancé de physiothérapie manuelle orthopédique et d’obtenir le titre de Fellow of the Canadian Academy of Manipulative physiotherapy (FCAMPT), un titre reconnu internationalement. Gradués de l’Université de Montréal en 2003, Nathalie Dubois et Benoit Filiatrault ont obtenu leur diplôme avancé en Thérapie Manuelle Orthopédique.

Les objectifs de cette approche sont :

  • Évaluer la mobilité des articulations périphériques (coude, épaule, cheville…) et de chacune des régions de la colonne vertébrale
  • Évaluer l’intégrité du système nerveux (mobilité des nerfs, source d’engourdissement, atteinte possible de la moelle épinière)
  • Évaluer la cause de vertige/étourdissement
  • Évaluer les causes biomécaniques amenant des pathologies/douleur (arthrose, inflammation, maux de tête etc…)
  • Enseigner des exercices pour retrouver la force, la souplesse et un meilleur alignement postural

Les ventouses permettent de traiter diverses douleurs musculaires, articulaires et neurologiques. Elles peuvent être la solution à des problématiques chroniques ou hypersensibles qui résistent parfois à d’autres types d’approches. C’est une technique qui permet des traitements très en douceur pour les conditions hypersensibles et des traitements plus intenses pour des problèmes plus « résistants », des zones plus « congestionnées » ou des raideurs importantes.

La physiothérapie est une discipline large avec plusieurs spécialités possible. Il y a donc une division pour ce que est de l’articulation temporo-mandibulaire (ATM).

Qu’est ce que l’ATM? C’est une des articulations les plus utilisé du corps, elle a une implication pour manger, parler et respirer. L’ATM est la jonction de la mandibule (mâchoire inférieure) et de l’os temporal (crâne), et est responsable de l’ouverture de la bouche. Une mauvaise position de la mâchoire peut donc entrainer des troubles neuromusculaires.

Un trouble de l’ATM peut provoquer :

  • Douleur à la mâchoire;
  • Diminution d’ouverture ou de fermeture de la mâchoire;
  • Des maux de tête;
  • Difficulté à mâcher;
  • Bruit articulaire à l’ouverture de la mâchoire;
  • Difficulté à fermer les dents complètement (occlusion);
  • Tensions musculaires au cou, à la mâchoire ou encore aux tempes.

La cause de ces problématiques peut provenir d’un trouble musculaire, osseux ou myofasciale (tissulaire). Des traitements spécifiques à cette articulation sont possibles pour traiter ces problématiques. Il est important de soigner adéquatement votre articulation temporo-mandibulaire vu son implication quotidienne.

Venez rencontrer Alexandre Dion ou Benoit Filiatrault

La Stimulation Intra-Musculaire de Gunn (SIM)

Attestation de formation continue délivrée par l’ordre professionnelle des physiothérapeutes du Québec OPPQPoncture physiothérapeutique avec aiguille sèche PPAS

Qu’est-ce que la SIM?

Plusieurs personnes souffrant de douleur chronique essaient différentes méthodes pour être soulagées soient la médication, les traitements physiques comme les massages, les mobilisations articulaires parfois même la chirurgie. Néanmoins, le soulagement à long terme est parfois absent. La SIM est une méthode prouvée scientifiquement pour avoir un impact réel sur les douleurs chroniques, même en l’absence de blessure ou d’inflammation.

La stimulation intra-musculaire est un moyen de traiter efficacement la douleur chronique d’origine neuropathique. La SIM fut développée par le Dr Chan Gunn dans les années 70. Dr Gunn a reçu le prix de l’Ordre de la Colombie Britannique de même que de l’Ordre du Canada, la plus grande distinction honorifique du pays, pour sa contribution aux efforts consacrés au soulagement de la douleur chronique.

La SIM est efficace et a peu d’effet secondaire; la technique est aussi inégalée pour détecter et diagnostiquer le raccourcissement musculaire des muscles profonds. La SIM utilise des aiguilles d’acuponcture stériles et est basée sur des principes scientifiques et neurophysiologiques.

La SIM en physiothérapie ses effets

Le physiothérapeute utilisera les ponctures avec aiguilles sèches pour travailler les tissus conjonctifs :

  • Réduire des tensions musculaires tenaces (superficielles et profondes)

Venez rencontrer Nathalie Dubois ou Benoit Filiatrault

acupuncture par acupuncteure certifiée et thérapeute en réadaptation physique sur la Rive-Sud de Montréal

Torticolis et Plagiocéphalie

Saviez-vous que les tout-petits aussi peuvent bénéficier de la physiothérapie ?

Chez les nouveau-nés et les bébés, le torticolis est un raccourcissement ou une raideur du muscle sterno-cléido-mastoïdien qui nuit au mouvement normal de la tête en empêchant la rotation et l’inclinaison complète du cou. Si le problème n’est pas traité il peut, à court terme, entraîner des conséquences nuisibles dans le développement du bébé.

La plagiocéphalie est un aplatissement de la région postérieure de la tête dû à un torticolis, un mauvais positionnement intra-utérin ou encore un positionnement non optimal durant les premiers mois de vie. Sans traitement, la plagiocéphalie peut causer une déformation visible au front et même retarder le développement moteur.

Heureusement, la réponse aux traitements est excellente lors d’une prise en charge rapide !

Le physiothérapeute peut aider de diverses manières :

  • Donner des trucs et conseils aux parents pour éviter que le bébé développe un torticolis ou une plagiocéphalie ;
  • Enseigner et réaliser des exercices pour augmenter la mobilité de la tête ;
  • Enseigner et réaliser des exercices pour s’assurer d’un développement moteur optimal ;
  • Conseiller les parents quant aux positionnements optimaux pour le bébé.

Venez rencontrer Florence Brazé Loiselle

Saviez-vous que des exercices en piscine peuvent être très bénéfiques tout en apportant une dimension différente à une rééducation ?

En effet, avec de l’équipement adéquat et en se servant des propriétés de l’eau, telles la résistance et la flottabilité,  nous proposons des exercices variés d’échauffement, d’étirement, de mobilité articulaire, de renforcement musculaire, d’endurance et de proprioception.

En groupe ou individuel, des programmes d’exercices personnalisés sont offerts à notre clientèle. Il est à noter qu’il n’est pas nécessaire de savoir nager; une supervision étroite et un encadrement de qualité assurent la sécurité.

Que ce soit en phase aiguë ou chronique, ces techniques peuvent améliorer le mouvement en minimisant la douleur, encourager l’activité ou simplement accorder un moment de relaxation après les efforts fournis.

La rééducation en piscine est appréciée surtout pour sa grande polyvalence, la motivation qu’elle procure et les gains obtenus.

VOUS DÉSIREZ UN RENDEZ-VOUS?

Appelez-nous 450 467-0110